Bon, deux recettes gourmandes de suite, ça fait peut être beaucoup, mais celle là, c'est MA recette adorée!

Il s'agit d'un délicieux dessert léger et sucré, que j'ai découvert il y a quelques années chez un traiteur libanais. A chaque fois que j'en avais l'occasion, je craquais dessus. Et puis je n'ai jamais eu le courage de me lancer, une chose si douce et délicate, ça devait forcément être très compliqué...

Tout à basculé il y a quelques jours quand je me suis offert un très beau livre sur la cuisine du moyen orient, dont je vous parlerais plus tard en détail, quand j'aurais testé plusieurs recettes, mais qui vaut vraiment le détour, pour plein de raisons.

Juste en teasing, il s'agit du livre "Jérusalem" de Yoram Ottolenghi et Sami Tamimi, deux chefs londonniens, un juif et un musulman, qui sont nés et ont grandis à Jérusalem et font découvrir, ensemble, la cuisine multi culturelle de cette ville.

photo (1)

Mais revenons au "malabi", autre nom plus facile à prononcer pour nos lèvres européennes. Il s'agit d'une sorte d'entremet léger à la fleur d'oranger. On le trouve aussi à l'eau de rose, mais moi je préfère la fleur d'oranger. C'est un parfum et un gout que j'aime à la folie. 

Cette recette vient donc de ce livre, ou les auteurs la prévoient avec un sirop vanille/laurier, mais que j'ai préféré aromatiser à ... la fleur d'oranger, bien sur!

Hyper simple et rapide, par contre il faut prévoir un temps de réfrigération de 3 heures minimum.

Je vous donne la recette du livre, prévue pour 6 personnes. Je l'ai réalisée pour 2, parce que, d'une part nous sommes 2 à la maison, et que même si on aurait pu en manger plus, je n'avais pas 6 verres identiques de taille suffisante ^_^ .

 

INGREDIENTS: 

- 50 g de Maizena 

- 50 cl de lait entier (j'ai utilisé du lait 1/2 écrémé sans problème, et je pense qu'on peut remplacer aussi par un lait végétal, avec une texture plus légère du coup)

- 20 cl d'eau

- 80 g de sucre en poudre

pour décorer:

- quelques pistaches non salées concassées

pour le sirop:

- 60 g de sucre en pourdre

- 6 cl d'eau 

- 1 ou 2, ou 3 CS d'eau de fleur d'oranger, ou un mélange eau de rose/eau de fleur d'oranger, selon votre gout.

 

PROCEDURE:

1/ Battre la maizena avec 10 cl de lait jusqu'à obtenir une pate homogène

2/ Verser le reste du lait avec le sucre et 20 cl d'eau dans une casserole et faire chauffer à feu doux pour dissoudre le sucre (à ce stade, vous pouvez aussi ajouter 1 ou 2 CS de fleur d'oranger si vous aimez et si vous voulez une saveur plus intense)

3/ Lorsque le mélange dégage de la vapeur, verser la préparation à la maizena et battre régulièrement jusqu'à ce que le mélange épaississe et se mette à bouillir un peu (augmenter un peu le feu si nécessaire). La consistance doit approcher celle d'une crème angaise un peu épaisse

4/ Retirer du feu et répartir dans des verres ou des ramequins

5/ Mettre au frigo au moins 3 heures jusqu'à ce que l'entremet soit pris. Ne vous inquiétez pas s'il est un peu "mou", c'est normal. La texture n'est pas aussi ferme qu'une panna cotta ou qu'un flan réalisé avec de l'agar agar par exemple.

Le sirop:

1/ Mettre le sucre et le sirop dans une casserole et faire fondre à feu doux avec l'eau de fleur d'oranger (et/ou de rose)

2/ Il faut que le sirop soit encore liquide, pas trop sirupeux. Arrêter la cuisson et laisser refroidir. Sur la photo, on voit que le sirop est légèrement brun carr j'ai utilisé du sucre de canne blond, mais sinon, il doit rester clair.

Pour servir, dresser les entremets en ajoutant une CS de sirop sur chaque et quelques morceaux de pistache concassées.

Dégustez. Voyagez.

 

CRASH TEST & VERDICT:

La recette était vraiment simple à faire, et délicieuse. Exactement comme dans mon souvenir, aussi bien la texture que le gout. Sauf que j'ai laissé le sirop un peu trop "siruper" et que plus liquide ça aurait été plus proche de la recette que j'aimais tant, mais la différence est minime.

C'est ultra léger à la dégustation, parfait pour finir sur une note sucrée sans s'allourdir avec un gateau. Par contre, évidement, c'est sucré. Très sucré. Mais c'est aussi ce qui fait le charme de ce type de cuisine.

 

Je vous laisse donc pour le week end sur cette note orientale, en espérant que cela vous donnera envie de la découvrir si vous ne connaissez pas. 

La prochaine recette sera plus cosmétique ;)

Bon week end!