Ce sérum contient des huiles essentielles, mais on peut aussi le faire sans, les huiles végétales c'est très bon pour la peau :)

photo-4

Pourquoi ce soin?

Si vous vous intéressez aux cosmétiques bio et home made, vous avez sans doute au moins entendu parler de Julien Kaibeck et de ses deux récents ouvrages qui ont largement fait le tour des blogs et chaines Youtube. Quoi que pas assez, à mon gout, car j'ai vraiment été séduite par "Adoptez la Slow Cosmétique" et dès que "Les huiles végétales c'est malin" est sorti, je me suis ruée dessus et l'ai dévoré avec beaucoup de plaisir.

Si vous débutez dans cet univers ou que vous ne vous y intéressez pas vraiment, d'abord, bienvenue ;), et ensuite vous ne savez peut pas que l'huile végétale c'est ce qui se fait de mieux pour votre peau (si, si). Je vous conseille fortement de lire au moins un des deux livres ci-dessus, ils fourmillent d'informations et d'idées, même accessibles aux débutants.

L'huile pour les peaux sèches, cela semble logique: on nourrit la peau en profondeur. Mais même pour les peaux mixtes ou grasses, l'huile aporte des éléments essentiels, des anti-oxydants, et peut aider à réguler l'excès de sébum. Il suffit de choisir une huile adaptée, à forte pénétration, comme le Jojoba, la Noisette, ou la Papaye (par exemple). 

 

Ma peau mixte et déshydratée (je bois trop peu et j'habite en plein dans la pollution ce qui n'arrange rien) aime beaucoup les huiles végétales, mais seules je trouve qu'elles ne suffisent pas à garder ma peau nourrie et hydratée. J'aime la sensation plus moelleuse d'une crème ou d'un fluide.

C'est donc naturellement que l'huile végétale s'est imposée dans ma routine comme sérum. Après le nettoyage, et avant la crème. Et pour doper un peu, en période de "crise hormonale" (comprenez: boutons plein le menton, et parfois ailleurs), j'ai pris l'habitude d'ajouter le soir (et parfois aussi le matin) une goutte d'huile essentielle de Lavande vraie ou en cas de grosse cata de Niaouli (mais ça, ça pue!) à mon pshit d'huile, directement dans le creux de ma main.

Satisfaisant mais pas totalement. Car au bout du compte, mon flacon d'huile de lavande se vidait à toute vitesse (celle de Niaouil un peu moins^^). Coté huile, j'altèrnais entre le Jojoba et l'Abricot, sur les flacons desquelles j'ai mis des "pompes" pour le coté pratique. Mais du coup je me privais d'autres huiles et je me disais qu'un petit mélange des deux serait plus sympatique. En effet, certains jours, la jojoba était vraiment trop sèche, et parfois c'était l'abricot que je ne trouvais pas assez pénétrante.

 

La solution à tout cela, c'est le sérum huileux. Un grand nom pour une toute petite tambouille vite faite. (Ne pas oublier de désinfecter les flacons et matériels au préalable quand même)

 

Recette pour environ 20 grammes, soit pas tout à fait 25 ml de sérum, versé dans un joli flacon compte gouttes en verre ambré de 30 ml (nécessaire pour la bonne conservation des huiles et huiles essentielles)

INGREDIENTS: 

- Huile végétale de Jojoba: 10 g (50%) -  huile fine et pénétrante, sébo régulatrice

- Huile végétale de son de riz: 5 g (25%) - anti âge, décongestionnante

- Huile végétale de dattier du désert: 3 g (15%) - peaux mixtes, fatiguées, pénétrante

- Huile végétale d'abricot: 2g (10%) - bonne mine, anti-âge

- HE (huile essentielle) de lavande vraie: 2 gouttes - cicatrisante, apaisante, réparatrice

- HE de géranium rosat: 2 gouttes - réparatrice, problèmes de peau

- HE de carotte: 2 gouttes - revitalisante, anti teint terne

- HE de Palmarosa: 1 goutte - astringente, stimulante, excellente pour la peau (j'adore cette huile et son odeur est divine!)

- HE d'Ylang Ylang: 1 goutte - sébo régulatrice, tonique cutanée, régénératrice 

- HE de bois de Hô (ou laurier du japon): 1 goutte - régénératrice tissulaire, cicatrisante, anti-rides (propriétés proches du bois de rose, mais en moins chère^^)

- HE de Saro: 1 goutte - astringente, cicatrisante

 

J'ai choisi ces huiles essentielles en fonction de celles que j'avais sous la main et qui me paraissaient adaptées pour mon cas. J'aurais pu en mettre plus, j'aurais pu en choisir moins (mais le choix était cornélien). Cette synergie devrait être efficace, couplée au mélange d'huiles végétales adapté aussi à ma peau.

 

PROCEDURE: 

1/ Verser les huiles végétales dans un récipient une à une et mélanger

2/ Ajouter les huiles essentielles une à une en mélangeant bien et remélanger encore la préparation finale.

3/ Idéalement, laisser agir au moins quelques heures avant d'utiliser afin que les huiles puissent agir entre elles.

Rien de plus simple!

 

CRASH TEST & VERDICT:

Pour commencer, l'odeur: pas tip top. J'explique. On sent surtout, à mon goût, le géranium, et ce n'est pas mon HE préférée. Certins l'adorent, moi je n'apprécie pas trop son odeur, mais c'est très personnel. Evidement, j'ai associé des huiles en fonction de leurs propriétés, pas de leur parfum. Donc dans le tas, certaines me plaisent moins (carotte, géranium, saro), et d'autres m'enchantent: (palmarosa, ylan ylang, lavande) (le bois de ho est entre les deux). 

Ensuite la texture: avec 4 à 5 gouttes, j'obtiens une quantité de sérum suffisante pour le visage et le cou. L'huile n'est pas trop grasse, elle pénètre correctement, tout en étant un peu plus onctueuse que du jojoba seul. Pour moi c'est parfait, mais je pense que sur une peau sèche, il faut en mettre un peu plus, ou augmenter les proportions des huiles "grasses".

Et l'efficacité? Je ne crois pas au produit miracle en tant que tel, mais cette huile fait bien son boulot. Elle m'évite des erruptions trop catastrophiques lorsque mes hormones font des leurs (c'est à dire qu'elle n'empêche pas totalement la survenue des boutons et micro kystes, mais c'est "moins pire"). Et surtout elle aide à la cicatrisation rapide de ces petits désagréments et apaise ma peau au quotidien.

 

C'est vraiment un soin que je referais régulièrement!

Et vous, êtes vous adeptes des huiles? Avez vous une recette fétiche?